Café

Pourquoi acheter le Café Michel Guatemala plutôt qu’un autre café ?

Même si choisir un café est avant tout une histoire de goût, il est indéniable que le Café Michel possède bien des avantages. Au delà d’une palette riche en saveurs, le Café Michel s’inscrit dans une véritable démarche durable. Issu de l’agriculture biologique et du commerce équitable ce café moulu est autant éthique que délicieux. Pour des consommateurs toujours plus nombreux, consommer responsable devient primordial afin de préserver non seulement l’environnement mais aussi favoriser de meilleures conditions de travail au sein de ces communautés.

Un café qui a du corps

Café Michel Guatemala

Dites stop aux cafés insipides ou trop amers voire trop acides… et dites oui aux cafés aux saveurs subtiles. Car boire un mauvais café n’est pas une fatalité, bien au contraire. Souvent décriée par les étrangers la France est pourtant un pays où il est possible de déguster de bons cafés. Mais pour cela c’est vrai qu’il est demandé de faire quelques petits efforts. Pour commencer, évitez les cafés premier prix ou discount et privilégiez un café de bonne qualité quitte à y mettre le prix et en consommer moins dans la journée. Le Café Michel torréfie tous ses arabicas de manière traditionnelle en privilégiant peu de grains à la fois (maximum 60 kg) et surtout une torréfaction lente. Voilà pourquoi ce café possède ce goût aussi authentique. Car rien de tel qu’une torréfaction artisanale pour ainsi mettre en valeur la qualité de ces différents grains. Loin donc des torréfactions industrielles de plusieurs tonnes et dont le temps est significativement réduit. Pour de nombreux amateurs de cette boisson, le Café Michel Guatemala est un café qui a du corps avec une certaine épaisseur en bouche. Son côté fruité et son acidité propre aux arabicas d’altitude en font un breuvage d’exception.

Un café éco-responsable

Les grains de café sélectionnés avec le plus grand soin par les tribus Mayas sont originaires d’une réserve écologique d’Amérique Centrale. Cet espace naturel préservé par ces communautés offre un lieu idéal pour la culture de café. Le climat a bien sûr une grande importance car le caféier est capricieux. Il n’aime ni le soleil brulant, ni le gel, ni les vents violents c’est pourquoi une région montagneuse à l’abri du vent avec une humidité suffisante comme la forêt tropicale offre des conditions parfaites.